Au service des malades

Au service des malades

« J’étais malade et vous m’avez visité »
St Mathieu, 25, 35

 

Notre tradition hospitalière


Ce que nous vivons aujourd'hui à Malestroit est l'héritage de tout un passé, une tradition dont voici les grandes lignes :
C'est au XIIème siècle probablement que notre Ordre hospitalier est né à Dieppe. Un historien diéppois fait remonter la fondation à l'an 800, mais il n'y a aucune certitude à ce sujet. Par contre il est assuré qu'il existait « bien avant 1285 ».  En ce temps-là, les œuvres de Miséricorde étaient principalement à la charge de l'Eglise qui y pourvoyait suivant les nécessités, ce qui nous autorise à dire que « nous sommes nées des besoins de l'Eglise ».

 

L’Hôtel-Dieu était un asile ouvert à toute détresse: vieillards, infirmes, enfants abandonnés, pèlerins y avaient droit d'entrée, tout comme les pauvres et les malades. En 1635, la communauté de Dieppe envoie quatre sœurs à Vannes pour tenir l'Hôpital Saint Nicolas où sont accueillis et soignés les malades et les plus démunis.

Elles serviront les malades à Vannes durant plus de deux siècles.

En 1866, la Communauté quitte Vannes et s'installe à Malestroit pour y poursuivre sa vocation hospitalière.

 

L’engagement des Augustines

Depuis les origines, la forme de vie des Sœurs hospitalières allie la dimension monastique avec la mission au service des personnes malades, âgées ou handicapées. Cette longue tradition s’est perpétuée jusqu’à aujourd’hui. Notre monastère s'ouvre sur la Clinique permettant ainsi de vivre largement l'hospitalité auprès des malades ou de leurs familles désirant demeurer à leur chevet. Des personnes en repos ou en recherche de silence et de prière aiment séjourner à côté du monastère. Si des lieux sont disponibles pour accueillir les personnes, les cœurs sont aussi ouverts pour « hospitaliser la souffrance » de l'autre car tout homme a besoin de rencontrer visiblement la tendresse et la miséricorde de Dieu. Le soin des malades, l'écoute, l'accompagnement individuel, l'enseignement, parfois une simple présence sont notre manière de donner un visage humain à l'Amour de Dieu. Lire aussi cet article

La Communauté est composée de 28 Sœurs âgées de 28 à 96 ans ; un bon nombre d’entre-elles participe activement aux soins ou à l’accompagnement des malades et à l’accueil des visiteurs.

 

A consulter : charte du groupement d'établissements de soins d'inspiration catholique

 

 

Nos œuvres, nos établissements

 

La Clinique des Augustines à Malestroit

Être en avance sur son temps, c’est faire preuve de créativité et avoir le courage de se renouveler sans cesse.

La Clinique des Augustines est l’héritière de notre tradition hospitalière de Sœurs Augustines qui consacrent leur vie au service des malades et des plus démunis à travers les siècles et les époques.

En arrivant à Malestroit, notre communauté ouvre une première Clinique en 1918. A peine quelques années plus tard, en 1927, une jeune novice de 26 ans intègre la Communauté sous le nom de Sœur Yvonne Aimée. Dès son arrivée, elle va faire preuve d’un élan formidable en lançant le projet d’une vaste Clinique moderne qui ouvrira ses portes en 1929.

 

Un établissement devenu incontournable

L’offre de soins de la Clinique des Augustines est construite pour répondre aux attentes de la population locale en cohérence avec le paysage médical de la région. Au fil des années, elle a su se doter des techniques les plus à la pointe pour s'imposer comme un des établissements sanitaires de référence du territoire Est-Morbihan. Elle est ainsi devenue le pôle d’expertise des maladies du grand âge. Elle dispose de deux hôpitaux de jour : en gériatrie d’une part et en rééducation d’autre part. La rééducation s’adresse autant aux patients âgés qu’aux plus jeunes.
Nous croyons à la valeur des institutions chrétiennes de santé, lieux d’Église et donc d’humanité, où religieuses et laïcs collaborent au service de l’homme. Parce que le soin oblige à l’excellence médicale, notre équipe de 200 professionnels, dont 22 médecins, se distingue par son haut niveau d’expérience et de spécialisation, une disponibilité bienveillante et une écoute attentive du patient et de ses proches. Lire aussi cet article https://cliniquedesaugustines.fr/

 

Un grand projet pour 2020

La Clinique des Augustines a lancé à l’été 2018, d’importants travaux de rénovation et d’extension pour améliorer la qualité de son accueil et de ses soins.  

Le financement des travaux (7 Millions d’euros) se fait sans aide publique. La Communauté, maître d’ouvrage du projet en supporte le coût par emprunt, sur fonds propres et grâce aux dons.

 

https://cliniquedesaugustines.fr/actualite/une-nouvelle-clinique-pour-2020/

 

 

Le Centre de formation Saint Michel à Malestroit

Parce qu’il n’est pas de dynamisme sans projet et que tout projet porte un savoir.

Le Centre de Formation Saint Michel, à deux pas de la Clinique des Augustines, forme depuis 1997 des aides-soignants et des professionnels du milieu sanitaire et médico-social. Il les accompagne dans le développement de leurs compétences et les encourage à donner du sens à leur travail, à travers trois activités distinctes :

 

L’IFAS : l’Institut de Formation des Aides-soignants 

Pour l’obtention du DEAS (Diplôme d’Etat d’Aides-soignants), l'IFAS offre :

  • 45 places pour des élèves en Formation Initiale dont 7 cursus Bac Pro ASSP et SAPAT.
  • des formations en alternance sur 18 mois, en contrat d'apprentissage ou de professionnalisation
  • des filières Passerelle et VAE (Validation des Acquis par l’Expérience) en formation continue

 

La Formation Continue des personnels soignants

• Une offre de formation remise à jour chaque année au profit des professionnels des établissements sanitaires et médico-sociaux
• Des formations « sur mesure » en réponse aux demandes des établissements, organisées en inter ou intra-établissements

 

Le Conseil Scientifique

Afin de veiller à la qualité et la cohérence de l’offre et participer à la priorisation des thèmes et des besoins en formation des professionnels du secteur, le centre de formation Saint-Michel s’appuie sur l’expertise d’un Conseil scientifique composé de praticiens, de professionnels de la santé et de formateurs.

Plus d'infos : https://www.cfsm56.fr/

 

 

 

L'Hôpital à Domicile à Angers

En octobre 1997, la Communauté des Augustines décide de racheter la Clinique Saint-Sauveur à Angers.
À partir de juin 2000, celle-ci s’est peu à peu transformée en Hôpital à Domicile et depuis novembre 2014, s'est installée au sein du CESAME (CEntre de SAnté MEntale), à Sainte-Gemmes sur Loire.

 

Plus d'infos : http://www.hadsaintsauveur.fr

 

Le saviez-vous ?

L’hôpital à domicile (HAD) est un établissement de santé assurant au domicile du patient des soins complexes continus et coordonnées, nécessitant un accompagnement psychologique et/ou médico-social.